Sponsor en toc. OLYMPIQUE LYONNAIS (Banga).


« Dans Banga, y a des fruits juste ce qu'il faut » et aussi un peu d'O.L en cette saison 1976-77. Pas trop, un bail d'un an en fait. Un partenariat opportun pour la société Pampryl qui s'invite à la fête des vingt-trois années de présence du club rhodanien parmi l'élite du football français. Presque un quart de siècle, mon cadet, donc ça s'arrose au jus de fruits et on trinque avec les Domenech, Lacombe, Chiesa et leur entraîneur Mémé Jacquet. C'est la nouba en coulisses et sur le terrain, l'Olympique Lyonnais échoue à quelques places d'une qualification européenne (6ème au classement) à l'issue d'un exercice remporté par le F.C Nantes. Dans le derby, malgré un bon nul à Geoffroy-Guichard au match aller, les Lyonnais s'inclinent au retour à Gerland par deux buts à zéro (Larqué et Rocheteau sont les buteurs). « Dans Banga, y avait des fruits verts » et beaucoup trop ce jour-là. Et pas assez d'O.L. Du coup la fête a fait « pschittt » dans les vestiaires !

OLYMPIQUE LYONNAIS 1976-77

Debouts : Delestre, Domenech, Mariot, Viskaino, Jodar, Mihajlovic, Cacchioni, Spiegel, Broissart.

Assis : Marasi, Olio, Paillot, Maroc, Bernad, Chiesa, Lacombe.

Platini tire des coup-francs sur des bouteilles vides.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire