EN TOUCHE. La photo (pas très) finish de... Patrice Rio.


Une opération de chirurgie esthétique ? Un indépendantiste breton cagoulé ? Zorro ? Derrière son masque, Patrice Rio utilise le petit rictus de circonstance, un brin moqueur. C'est vrai que quelque part, le Nantais est à la croisée des chemins entre l'Ange blanc et David McCallum sur un terrain. A la fois bourrin comme un catcheur et invisible en défense. « T'as vu le grand Rio ? » - « Vi,vi, y coule comme le fleuve ». Tout va bien. Allez bas les masques Pat'. (Photo réalisée sans trucage en fait).

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire