MATCH REPLAY. Le jour où... Stan Bowles joue avec le feu.

La coupe est pleine (de bosses) ce 9 mai 1973. Quatre jours après avoir remporté la Cup face à Leeds United grâce à un but de Ian Porterfield, les joueurs de Sunderland veulent prolonger la fête en présentant le trophée à leurs supporters dans ce bon vieux Roker Park bourré à craquer pour l'occase. Un classique, mais qui fait toujours plaisir au public surtout quand il a peu l'habitude de recevoir un cadeau de la sorte - les Black Cats évoluent à l'époque en D2 - sans être néanmoins du goût de tous, notamment celui de cette bande de dépeignés londoniens Queen's Park Rangers que les locaux reçoivent après leur exploit de Wembley. Une fois la cérémonie terminée - un tour de stade avec la quincaillerie sous le bras et les applaudissements de la foule - on pose la Cup sur une table sise au bord du terrain. Un truc qui jette à mort mais suscite aussi quelques idées de la part des visiteurs emmenés par un Stan Bowles généralement pas le dernier à faire parler de lui dans les taboïds. La suite, c'est lui qui la raconte : " On était quelques-uns à avoir parié sur qui toucherait la table avec le ballon, se rappelle l'attaquant londonien. Et la balle justement, je l'avais à mes pieds. J'ai pris quelques pas d'élan et tiré. Bing ! La coupe vole en l'air. Le public est devenu ouf d'autant qu'il avait bien vu que je l'avais fait exprès ". Pas le meilleur moyen de se faire des copains dans le coin mais l'occasion de goûter à la colère locale sur fond de recette culinaire. " Ils voulaient mettre mes burnes dans leurs sandwiches " lance Stan la queue un peu entre les jambes avant de terminer son histoire de strike qui ne s'arrête pas seulement à une Cup." Pendant le match, j'ai inscris un doublé, continue, hilare, le footballeur comique. Les supporters étaient encore plus furieux et la rencontre s'est soldée par un envahissement de terrain ". Les fans de Sunderland voulaient fêter la victoire des leurs, ils ont fini par vouloir faire sa fête à Stan Bowles qui manqua de peu les avoir en feu pour le coup - Great Bowles on Fire ! - à cause de son hat-trick assez peu bandant pour l'adversaire.  Pour conclure, Stan eu droit à " son petit billet et [sa] photo dans le News at Ten " grâce à son numéro de soliste. A la rubrique vidéo-gag ou faits divers ?


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire