EN TOUCHE. La photo (pas très) finish de... Didier Six.


" Bonjour, je m'appelle Didier Six. C'est mon 28ème jour de captivité mais ça va j'suis imberbe. J'ai inscris mon nom sur la photo pour qu'on me reconnaisse mais comme je suis gaucher, j'écris comme je tire au but: un gros dégueulasse. Bref. Mes ravisseurs qui me surveillent de près m'ont pas raté avec le papier peint et un maillot de la coupe des Villes de Foire sur le dos. Des déménageurs peut-être ou des mecs qui jouent dans The Mask ? Ils ont un message à formuler à ma famille. Une revendication. Me trouver des pieds qui tirent droit, pas à côté ni au-dessus, et n'éprouvent pas le besoin de centrer dans les tribunes populaires. Ou sinon, bah j'crois que j'vais finir comme la tapisserie. En solde. Ou en Turquie. Ça dépend d'eux en fait. De vous aussi. Moi...pfff... pas trop dans mon assiette avec ces deux cons aux grosses dents et mon t-shirt de meubles. J'préfère mon aile gauche où je peux courir en toute liberté ".

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire