MAILLOT DE LEGENDE. Futebol Clube do Porto.

Vingt ans que les supporters des Dragões attendaient ça. Pratiquement deux décennies de disette à ramasser les miettes – deux pauvres coupes nationales en 1968 et 1977 – laissées par les deux autres cadors du championnat portugais Benfica et Sporting. Depuis 1959, le Futebol Clube do Porto est à la traîne dans la course au titre face à ses rivaux. C'était sans compter sur l'abnégation du « Mestre » –  le maître – José Maria Pedroto et l'éclosion de son buteur Fernando Gomes (25 réalisations et meilleur buteur du championnat) qui ramènent, enfin, le trophée du champion au terme de la saison 1977-78 après une lutte acharnée avec Benfica, seule équipe à terminer invaincue. C'est dire l'exploit du F.C Porto. Tout se joue d'ailleurs lors de l'avant-dernière journée, lorsque les deux équipes s'affrontent à l'Estádio das Antas. Dans son stade plein à craquer pour ce choc au sommet, les Dragões – leaders avec un petit point d'avance – sont cueillis à froid par leur dauphin, avec l'aide de Carlos Simoes qui marque contre son camp dès la 3ème minute de jeu. Dès lors, Porto court après le score et le temps. Dans les buts adverses, Fidalgo multiplie les exploits et repousse toutes les tentatives. Porto revient finalement au score à sept minutes de la fin du match, grâce à une frappe du Brésilien Ademir Vieira, dans une liesse inimaginable. Puis assure le titre au soir de la dernière journée par une victoire sur Braga (4-0). La bonne aubaine d'autant que Benfica est revenu sur son rival (même nombre de points : 51), battu seulement à la différence de buts. Un retour au premier plan, obtenu avec les tripes, qu'on est pas prêt d'oublier du côté des rives du Douro.


F.C PORTO 1977-78

Debouts : Alfredo Murça, Freitas, Simões, Celso, Gabriel, Fonseca.

Accroupis : Duda, Seninho, Ademir, Rodolfo, António Oliveira.

Fernando Gomes.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire