Sponsor en toc. U.S VALENCIENNES-ANZIN (Papeteries Gaspard).

En 1975, Valenciennes change de look. Le club nordiste passe du Coq Sportif à Adidas, enfile une culotte rouge qui remplace l'historique short blanc, et affiche les trois bandes de son nouvel équipementier. Dans la foulée, V.A – comme on l'appelle dans le coin – a aussi lâché son sponsor Blizz Men et arbore désormais les Papeteries Gaspard sur son maillot. Créée au milieu des années 20 par Georges-Gaston Gaspard, la société de la région de Valenciennes, spécialisée dans les fournitures de bureau et les services d'imprimerie, donne un coup de pouce au club local qui, à cette époque, fait figure de smicard du football français. Un partenariat qui court sur quatre ans (jusqu'en 1979) et correspond aux années de disette du club dirigé par le président Henri Pouille. Durant cette période en effet, l'Union Sportive Valenciennes-Anzin flirte trop souvent avec la relégation (12ème en 1975-76, 17ème en 1976-77, 14ème en 1977-78), et doit son salut parmi l'élite grâce au refus du F.C Gueugnon d'accéder au professionnalisme à la fin de l'exercice 1978-79 (18ème et barragiste). Malgré l'absence de résultats, et une équipe bâtie avec les moyens du bord, ce maillot reste tout de même dans la mémoire des supporters de l'U.S.V.A, presque l'équivalent du mythique Manufrance de Sainté, et de ceux qui l'ont porté comme Didier Six, Philippe Piette, Bruno Metsu, Roger Milla, le Polonais Jan Wraży, et tous les autres.

Didier Six en Gaspard.

Roger Milla on tour.

Bruno Metsu sur son 31.


U.S VALENCIENNES-ANZIN 
1978-79

Debouts : Wrazy, Kourichi, Hazam, Fugaldi, Metsu, Bas.
Accroupis : Lugier, Maillard, Milla, Vésir, Laïtem.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire