JOSE TOURE. Cotton club de Nantes.


La trompette de la renommée pour José Touré, artiste sur le terrain et dans la vie de tous les jours. Avec son look de jazzman, le « Brésilien » invente un autre style de football au début des années 80 basé sur l'improvisation et l'inspiration, à la manière de la Seleçao (qui lui vaut son surnom après son but en finale de coupe de France contre PSG) et Louis « Satchmo » Armstrong, le trompettiste aux grosses lèvres. When the Saints go marching in. L'hommage d'un soliste hors-pair au musicien noir-américain. Dans le but de toujours offrir la meilleure partition à son public et apporter une touche dixieland les soirs de match à Saupin. Avec tambour et trompette...

2 commentaires:

  1. Sandy du 6216/04/2012 16:42

    Je pensais connaître toutes les photos de Jo ... bah non ... j'avais jamais vu celle-ci ^^

    RépondreSupprimer
  2. Une couverture de France Football en fait.

    RépondreSupprimer