KERU-KUZO. The KK(K) took my baby away.


La mission de Raymond Kéruzoré et Antoine Kuzowski fraîchement arrivés à l'OM, mis à part faire des reprises des RAMONES, est de guetter les sorties de films dans le journal pour leurs coéquipiers pas très avertis dans le domaine du septième art (pas comme une nana que je connais qui me conseille le dernier Tom Hooper parce que the Damned Utd c'est vach'ment bien. Bref. Parenthèse locale) et aussi parce qu'ils ont un peu que ça à glander depuis leur arrivée sur la Canebière Valstar, la bière des stars et des punks (d'où les reprises du combo new-yorkais). Alors un bon vieux Lelouch à l'affiche avec Charles Gérard et son gros tarin pourquoi pas ? Sauf que " La bonne année " pour l'Olympique de Marseille en 1974, c'est une modeste douzième place au classement, les deux " K" à la ramasse (Kéru : 21 matches/2 buts - Kuzo : 19 matches/6 buts) et quatre entraîneurs qui se succèdent en 7 mois (Zatelli, Bonnel, Riera et Zwunka). Kéru retourne chez lui au bout d'une saison (à Rennes), le second est vite oublié et fini sa carrière à Aix. Dans le jargon cinématographique, on appelle ça un navet ou un nanard. Mais là c'est Antoine et Raymond donc aucun rapport. Bah si le bide total en fait.

Un film de Lelouch ? Bah c'est pas une raison pour faire la gueule !

Des mecs en short qui font de la pub pour des pantalons. La lose !

OLYMPIQUE de MARSEILLE 1973-74.

Juste pour le fun !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire