FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Roland Sandberg.


ROLAND SANDBERG.
Le Garcimore blondinet de la Mer du Nord. Un tantinet moins drôle que le magicien ibère et pourtant, Roland Sandberg vient lui aussi du froid. La neige tout ça. Bref. Et lui aussi a les cheveux gras. Une bonne touffe huileuse qu'il entretient avec des rouflaquettes 100% rock'n'roll Sweden. Le pays des gros riffs hard-rock et des tifs en pagaille. Une gueule mi-ange mi-démon. Plutôt demi pour lui avec les capsules dans la poche du short. Même si sa place est à la pointe de l'attaque suédoise, Roland est habitué à lever le coude et laisser quelques ardoises dans les bars de son pays. Pour éviter les embrouilles, le gars au prénom de synthé et au nom de basse file en douce en Allemagne, la patrie des trois B. Blond, bière et bourrin. La trilogie teutonne. Le gaillard s'en accommode pas mal non sans avoir emporter dans ses bagages et ses santiags quelques trésors du pays. Un truc qui fait des bulles et de la mousse comme THE MAGGOTS, un groupe qui rapporte pas beaucoup d'oseille à la maison mais déchire carrément l'oignon. Et Roland au synthé ?


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire