Treize pour une coupe.

Si le Mexicain Carbajal détient le records des participations à une phase finale de Coupe du Monde (5), suivi par Pelé et Seeler (4), ils sont treize en Allemagne à participer à leur troisième mondial consécutif. Une équipe avec ses deux remplaçants en fait. La délégation italienne arrive en tête avec cinq joueurs - preuve que la Squadra est bien vieillissante en 1974 - parmi lesquels on retrouve Albertosi, Burgnich, Facchetti, Mazzola et Rivera. Vient ensuite la Mannschaft avec trois joueurs : Beckenbauer, Overath, Hoettges. Puis trois Bulgares : Jetchev, Penev et Simeonov. Et enfin le Brésilien Jairzinho et l'Uruguayen Mazurkiewicz. Treize à table donc, ça porte pas malheur ce truc ? Pas étonnant que les observateurs se soient royalement emmerdés durant cette Coupe du Monde marquée par un esprit ultra défensif. Faut bien que les pépés suivent le rythme...



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire