BIO EXPRESS DEGRADABLE. Jean-Pierre François.


JEAN-PIERRE FRANCOIS.
Il aurait voulu être footballeur et chanteur. Raté. Difficile de cerner la carrière de Jean-Pierre François, absent de toute biographie officielle. JPF aurait commencé sa carrière de footballeur dans le club de Blénod (attention à toute prononciation hasardeuse !!!), un bled pas très loin de chez lui pour ce natif de Pont-à-Mousson. Puis le blaireau blondinet à la chevelure inspirée par Wham! et Rahan trouve, on ne l'explique comment sinon par l'incompétence de recruteurs alcooliques peut-être, une place de rêve du coté de Geoffroy-Guichard chez les Verts de St-Etienne (1986-87). Après une série de jongles inefficace, les dirigeants stéphanois qui retrouvent leur lucidité l'envoient direct dans l'équipe réserve histoire de l'oublier. Il part ensuite pour la Suisse et le FC Bale la saison suivante où au pays du gruyère, JPF n'arrive malheureusement pas à faire son trou. Puis c'est le vide. Plus trop d'infos à son sujet sportivement parlant. Il se lance alors dans la chanson avec son pote Didier Barbelivien qui a toujours eu des tanches pour amis (et ça dure depuis) afin de viser le sommet des charts à défaut de pointer ses frappes dans la lucarne. Vient donc alors le fameux " Je te survivrai ", tube pourri de l'année 89 et des dance-floors de campings. Puis encore le vide. Trop de pression, trop de médiatisation, il quitte le showbiz sur un énième coup de tête au poteau de corner. Mais avant son tube de vaseline, JPF aurait tenté un come-back à Dijon, à l'aube de la saison 1988-89. Plus lucides que d'autres, les dirigeants bourguignons ont le nez fin en bons connaisseurs de crus classés, laissant JPF sur la touche pour un résultat sans appel. Non retenu ! Dommage qu'ils n'étaient pas directeurs artistiques.

CERCLE DIJON FOOTBALL 1988-89.

5 commentaires:

  1. Finalement, on se demande même s'il aurait été crédible en " Fils des Ages Farouches "...

    RépondreSupprimer
  2. Sportivement parlant c'est assez flou son parcours, d'après anciensverts.com, il aurait fait le parcours suivant
    1982 - ???? : Blenod (on sait qu'après juillet 1985 il n'y est plus - source Om1899.com, a priori, je pense qu'il aurait été aligné en coupe contre l'OM)
    ???? - 1987 : Dijon
    1987 - 1988 : ASSE
    1988 - 1989 : FC Bâle
    1989 - 1990 : Dijon

    ce qui semble véridique, si je m'en réfère au site officiel du FC Metz, qui mentionne la rentrée de JPF à la 88ème (http://www.fcmetz.com/match/feuille/1953)

    Bref, c'est assez mystérieux tout ça

    RépondreSupprimer
  3. Il y a un trou entre 1985 et 1987. C'est ce qu'on appelle un trou occulte...

    RépondreSupprimer
  4. Vous êtes jaloux de lui. Il est beau, intelligent et il a du fric.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime sa voix oui il est beau !!!!. Cheyenne

    RépondreSupprimer