MAILLOT DE LEGENDE. France 84.

Ce maillot-là, c'est tout à la fois. Les neuf buts de Platini, son retour à Geoffroy-Guichard qu'il signe par un triplé (gauche-droit-tête comme à la parade), le coup de boule de Manu Amoros lors du match d'ouverture sur le Danois Jesper Olsen, le 5-0 contre la Belgique à Nantes avec la version away kit, la super moumoute-choucroute à Yvon Le Roux, les chaussettes baissées de Bruno « Lucky Luke » Bellone, l'accélération fulgurante de Jean Tigana contre le Portugal en demi, la boulette d'Arconada en finale et, enfin, un premier titre international pour la plus belle génération du football français. Ce maillot-là, c'est une tunique de vainqueur qui n'est souillé par les larmes de Séville. Ce maillot-là, c'est juste le « carré magique » qui plane sur le toit de l'Europe, le chef-d'oeuvre du duo Hidalgo-Platoche. Bref, un maillot qui gagne, et c'est bien-là le plus beau.

La balade des gens Euro 84 : Platini-Hidalgo.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire