SO FASHION. Dettmar Cramer.

Napoléon à l'Olympiastadion.

« ich bin Napoléon et che fous emmerde !!! ». Reconnu pour son travail méticuleux, c'est pas pour rien qu'on le surnomme le « professeur du football » de l'autre côté du Rhin, et grâce aux nombreux titres qui figurent à son palmarès (dont le doublé en C1 1975 et 76), Dettmar Cramer endosse le costume d'empereur au mitan des 70's. Un titre acquis grâce à la domination du Bayern lors de ses campagnes européennes, sous les ordres d'un homme à poigne qui n'hésite pas à bousculer ses troupes. « Je vais te botter le cul jusqu'à ce que tu deviennes international » s'adresse t-il ainsi au jeune Karl-Heinz Rummenigge, dix-huit ans tout mouillé à l'époque. De quoi impressionner même le plus robuste des attaquants teutons, malgré la taille du petit nerveux qui ne mégote pas sur la discipline et la rigueur du haut de son mètre soixante-cinq. Guère plus grand que son maître qui culminait à 1m68. Pour tourner en dérision la taille du technicien allemand, Sepp Maïer prît pour habitude d'appeler son coach « mon mètre ». Un vrai pince-sans-rire ce Maïer.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire