SO FASHION. Albert Poli et Jean-Marc Guillou.

Albert Poli et Jean-Marc Guillou. La classe debout...

A Angers, ils sont les « jumeaux du SCO ». Albert Poli et Jean-Marc Guillou forme un duo inséparable au milieu du terrain et dans la vie. Unis comme les doigts de la main. Une paire tellement fusionnelle « qu'ils arrivent même à se ressembler physiquement », selon l'ancien gardien du SCO Robert Devis. « Mais attention, tient à nuancer Jean-Marc Guillou, nous n'entendons pas former un quelconque clan dans l'équipe. Nous formons un tandem peut-être mais pas une faction ». Voilà pour les détracteurs qui voient d'un mauvais œil la complicité entre les deux hommes qui partagent beaucoup ensemble. Partenaires de bridge, souvent fourrés les uns chez les autres, Albert et Jean-Marc cultivent aussi leur jardin en tandem, mutualisent les dépenses pour les sorties culturelles - ils sont tous les deux dingues de Jean Yanne - ou les vacances qu'ils passent en tribu, avec les femmes et les gosses. Poli-Guillou, c'est un couple, l'union sacrée. Un peu comme le duo Bebel-Delon à l'écran mais adapté pour le rectangle vert, comme Starsky et Hutch, Holmès et Yoyo ou David et Jonathan. L'un ne va pas sans l'autre. Mieux, l'un n'est rien sans l'autre. Comme Mark sans Spencer ou H sans M. Des enseignes qu'ils ont l'air de fréquenter presque main dans la main à l'heure du shopping, et sans gonzesse pour intervenir sur la couleur du caleçon. Un beau roman d'amitié qui prend parfois une filiation mafieuse. « Lorsque Poli me présente un de ses amis, concède Jean-Marc Guillou en imitant Vito Corleone, il devient immédiatement mon ami ». Mais tout à une fin. En 2008, le joueur français de l'année 1975 perd une pièce à son costume. Albert Poli décède d'un cancer, laissant Guillou seul avec ses souvenirs et de vieilles photos de mode un peu jaunies.

... et assis sur le canapé.

4 commentaires:

  1. Jean-Marc Guillou : un des footballeurs français les plus doués qui n'a malheureusement pas eu de palmarès. Par contre, ce qu'il fait actuellement ?... Je ne veux pas trop le critiquer, mais ce n'est pas un peu "du marchandage de bois d'ébène" son boulot ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JMG a permis à de nombreux jeunes joueurs de qualité de vivre leur rêve et leur passion, certains sont devenus riches, pas JM

      Supprimer
  2. Pas d'accord. Son académie est parfaitement structurée et protège du mieux qu'elle peut les jeunes joueurs africains...

    RépondreSupprimer
  3. Autant pour moi. De toute façon cela ne cadre effectivement pas avec ce qu'il représentait lorsqu'il était joueur professionnel.

    RépondreSupprimer