PRO CYCLING MANAGER. Jean-Mimi prépare son Tour de France.


Ça y est, le Tour de France 2012 est parti depuis samedi (30 juin) et la Grande Boucle délivrera son vainqueur sur les Champs-Elysées - une tradition qui dure depuis 1975 avec la consécration de Bernard Thévenet qui détrône le « Cannibale » Eddy Merckx et se fait remettre le maillot jaune par le président Giscard, celui-là même qui invite les « Verts » à descendre la plus belle avenue du Monde après l'échec de Glasgow un an plus tard - au terme des 21 étapes d'une 99ème édition assez ouverte en l'absence de quelques cadors (Andy Schleck, Alberto Contador ou bien Anthony c'est pas la vie de Charteau) pour raisons diverses (blessure, suspension, méforme, …). Après tout les absents ont toujours tort. C'est la raison pour laquelle Jean-Michel Larqué, les mains en haut du guidon, s'entraîne dure en période de trêve estivale. Pour éviter les coups de pompe - « à vélo, té c'est quoi ce mec ? » - Ah, Moscato fait son show - ou les tentations faciles. En effet, le Tour de France de Jean-Mimi, c'est une épreuve de 38 étapes aux quatre coins du pays: dans l'Enfer du Nord et ses stades pavés d'embûches (Lens, Lille, Valenciennes), des duels au sommet (des cols) où les favoris (Nantes, Bordeaux, Monaco voir l'OM) s'écharpent pour le paletot de leader, quelques étapes de transition (PSG parce que tout transite par la Capitale) ou dites de plaine (Troyes) pour lancer le sprint final et le chrono de fin de parcours afin de se placer au général. Le capitaine des Verts peaufine sa préparation sur les hauteurs du Forez, un rendez-vous pour les puncheurs, où non très loin de là les Lyonnais l'attendent à Gerland pour un derby musclé comme les cuisses d'un routier-sprinteur. Une arrivée où le régional de l'étape n'est pas toujours le bienvenu cependant. Le Stéphanois est fin prêt pour la saison. Souhaitons qu'il ne flanche pas en cours d'exercice, surtout quand on oublie de serrer les cales-pieds en plein effort. Un cruel manque de professionnalisme pour ce diplômé en éducation physique.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire