HOLIDAYS IN THE SUN. Hervé Revelli.


La promenade des Anglais, c'est chic et drôlement classe. C'est aussi devenu le lieu de rendez-vous incontournable de la famille Revelli. Celle du grand frangin, Hervé, qui pose sa caravane sur la Côte pendant l'été 71. Un contrat de deux ans chez les Aiglons dans la poche du futal (1971-73), l'ancien stéphanois ne boude pas son plaisir de goûter à son nouvel environnement sous l'œil complice du photographe. Un changement d'air et un parfum de vacances à Nice dont profitent également sa femme et p'tit Franck, tout heureux (même si la joie paraît contenue) de participer au bonheur familial dans le cadre ensoleillé de la Baie des Anges et de poser pour la photo-souvenir. Peut-être aussi un cliché en forme de carte postale adressé au frérot, resté pour un bail dans la grisaille du Forez.
  

2 commentaires:

  1. Cette photo me rends triste quand je vois le petit Franck et ce que ce petit bonhomme va ensuite endurer dans la vie. Mais comme on dit, c'est comme ça... c'est sans doute le destin.

    RépondreSupprimer
  2. Une erreur de diagnostic médical je crois... Une pensée à lui et son combat.

    RépondreSupprimer