L'équipe du dimanche après-midi. EN AVANT GUINGAMP 1976-77.

EN AVANT GUINGAMP 1976-77.
Debout : Druda (ent.), Sylvestre Salvi, Reyt, Didier Salvi, Schmitt, Hervé Le Goff, Le Coz, Learanguer, Loubière (dirigeant).
Accroupis : Sourdes (ent. adj.), Anthoine, Gill, Le Quéré, André, Patrick Le Goff, Le Guyader, Briand (dir. tech.).

Sur le papier, une équipe qui ne paie pas de mine. Pas de vedettes, ni de machines à laver. A Guingamp, on lave tout à la main. Une majorité de joueurs issus de la région qui font de la résistance au professionnalisme. Animé par un esprit de famille et un public fidèle, En Avant Guingamp réalise cependant des miracles depuis le titre en DHR (1971-72) et son épopée en coupe de France (1973) durant laquelle les Bretons accèdent aux 1/8è en éliminant quatre équipes de division 2. 

C'est le début de l'ère Le Graët et des ambitions légitimes d'un club qui ne cesse alors de grimper les échelons, et de grandir par la même occasion. 1974 : accession en DH. 1976 : un parcours en coupe qui s'arrête en 1/16è, le titre de DH en poche, Guingamp accède à la D.III. Les Le Goff, Le Quere, Le Guyader et Stephan vont enfin fouler autre chose que les pelouses pelées des terrains promotionnels. Une adaptation rapide dans le grand bain. Au cours de la saison 1976-77, En Avant se fait remarquer une nouvelle fois en coupe, et élimine le Red Star avant de tomber les armes à la main devant Bordeaux (1/32è). En championnat, Guingamp termine à la seconde place de son groupe derrière la réserve du F.C Nantes. C'est l'accession en D.II après une saison seulement en D.III. Une réussite qui s'explique par la volonté du président Le Graët de bâtir sur du solide en misant sur la formation et un encadrement stable - la mission de Daniel Druda à la tête du club depuis 76 - et de fidéliser les joueurs au maillot - Guy Stephan contacté par Metz refuse de quitter la Bretagne en fin de saison. Une recette fructueuse. En Avant joue la montée en D.I dès la saison 1979-80 - troisième du groupe A, battu à la différence de buts par le Stade Rennais - et devient par la suite un pilier du championnat de D.II jusqu'en 1993, année de la descente en National. Deux montées d'un coup et le club se retrouve en D.I au début de la saison 1995-96. Trois années parmi l'élite durant lesquelles En Avant tâte de la coupe d'Europe et l'Internazionale. Puis c'est la descente à l'heure où la France défile sur les Champs en fêtant Zidane. Grâce à Guy Lacombe, En Avant retrouve la D.1 en 2000 avec des tueurs sur le pré (Fiorèse-Michel). Moustache lance par la suite un duo infernal (Malouda-Drogba) qui se disperse à l'appel des grandes écuries. En Avant dégringole une nouvelle fois, retrouve le National à la fin de la saison 2009-10 après un ultime exploit, le plus beau à ce jour pour le club, la victoire en coupe de France (2009).

- LA RETRO PHOTO DE EN AVANT GUINGAMP EN D2 -

- saison 1980-81 -

- saison 1982-83 et 1986-87 -

- saison 1982-83 -

1 commentaires: