ARSENAL 1970-71.


La saison 1970-71 est celle des Gunners. Arsenal réalise en effet à cette occasion le doublé historique Coupe-Championnat, le premier de l'histoire du club.

Au prix d'une lutte féroce avec Leeds United, les Canonniers enlèvent le championnat après un départ qui n'a rien d'un boulet de canon et encore moins le parcours d'un champion. Des nuls en pagaille, quelques victoires à l'arrache mais surtout des défaites; amère face aux voisins de Chelsea (1-2) et une taule monumentale à Soke City (0-5). Au quart du championnat, Arsenal vacille mais aligne ensuite une bonne série de 14 matches sans échec avant de rendre les armes par deux fois consécutivement dans le courant du mois de janvier 1971 (à Huddersfield Town puis Liverpool). Début février, rien n'est encore fait pour des Gunners qui tombent une nouvelle fois à Derby County (0-2). Après ce revers, Arsenal aligne ensuite une nouvelle série d'invincibilité de 10 matchs jusqu'à son déplacement à Leeds. Le 26 avril à Elland Road, les pensionnaires d'Highbury accusent leur sixième et dernière défaite de la saison (toutes à l'extérieur) face à leur grand rival pour le titre, à deux journées seulement du terme du championnat. Arsenal bataille dur ensuite alors que Leeds piétine un peu. Deux victoires sur un score identique (1-0) face à Stoke City et Tottenham Hotspur l'ennemi juré, lors de l'ultime journée, assurent le titre aux Gunners - le huitième depuis la création du club - avec un petit point d'avance sur la bande à Don Revie.

En coupe, le parcours d'Arsenal est assez cahotique. Après une victoire sur la modeste équipe de Yeovil Town (3-0) lors de son entrée dans la compétition, les Gunners s'y reprennent à deux fois pour s'imposer devant Portsmouth au tour suivant (1-1, 3-2) et battent difficilement Manchester City (2-1) ensuite. Devant Leicester City (0-0, 1-0) et Stoke City (2-2, 2-0) pour le compte des quarts et demi-finales, Arsenal endure une nouvelle fois des matches d'appui pour atteindre la finale à Wembley devant Liverpool. Au terme d'une partie équilibrée, Arsenal sort vainqueur grâce à Charlie George qui offre le but victorieux à son équipe (2-1).


Cinq jours après avoir honoré dignement sa victoire en championnat dans les rues jouxtant le vieux stade Highbury, les Gunners réalisent donc le doublé en s'offrant la quatrième FA CUP de sa longue histoire. Pour couronner une saison déjà pleine de lauriers et inoubliable aux yeux de ses supporters, son défenseur et capitaine écossais Frank McLintock remporte, à titre personnel, le trophée tant convoité de footballeur anglais de l'année. Pas mal quand même pour des boulets qui ont sérieusement canonné au cours de l'exercice 71. La saison suivante, Arsenal est détrôné par Derby County pour le titre de champion et perd en finale de la Cup  face à... Leeds ! Les lendemains difficiles à la gueule de bois !!!

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire