LENS-LAZIO. Jeu, set et match RCL !

RC LENS 1977-78.

C'est l'équipe surprise du championnat de France au cours de la saison 1976-77. Le R.C Lens termine l'exercice à la place de dauphin du F.C Nantes (à dix points quand même) et obtient une place en coupe d'Europe : l'UEFA (la C.3 pour ceux qui s'y connaissent bien au foot).

Les Lensois ont la tête dans le guidon et les mollets qui piquent à l'idée de participer à une compétition européenne. Les Suédois de Malmö en font les frais au premier tour, notamment au match aller, pulvérisés par une meute Sang et Or sans pitié face aux semi-amateurs scandinaves (4-1 à Bollaert). Au retour, le R.C Lens joue en roue libre et se fait surprendre par des plus Nordistes qu'eux avec leurs jolis maillots bleu azur. Et du bleu d'ailleurs, il en est encore question lors du second tour, puisque le R.C.L hérite de la Lazio de Rome, sans Chinaglia, parti exercer son talent aux States. La Lazio n'est plus trop une grande équipe, mais ça reste quand même des Italiens, donc pas vraiment du gâteau pour les Ch'tis. Une impression confirmée lors du match aller où Lens, malgré un bonne prestation, prend deux buts en une minute et perd, pour ainsi dire, toutes ses chances de qualification pour le tour suivant. C'est ce que les Italiens croient en tous cas.

Quinze jours plus tard, le 2 novembre 1977, dans un stade Félix Bollaert plein comme un œuf et aux couleurs jaune et rouge comme une poule (n'importe quoi), le R.C Lens se sent investi d'une mission et semble touché par la grâce. Pourtant, le première période est âpre et rugueuse. Les Italiens usent de tous les stratagèmes pour pourrir la rencontre et garder le résultat : qui joue la montre, ou qui fait du chiqué sur le terrain, et qui palabre en agitant les mains avec l'arbitre. Bilan : score vierge. Là, c'est mal barré pour les Sang et Or. Pas du tout, à l'ultime minute de la première mi-temps, Didier Six (mais pas and Sun ce soir-là parce qu'il pleut à torrent) catapulte le ballon dans les filets transalpins. 1-0.


Houlà ! ça va chauffer en deuxième mi-temps. Au rythme des «  poussez, poussez, ça va rentrer » (la devise du cru), les Lensois poussent effectivement. Avec leur jeu à l'Anglaise - « tout dans l'paquet bordel » - la Lazio est totalement débordée et prend une deuxième caisse juste avant l'heure de jeu par... encore Didier Six. C'est la balade des gens heureux pour le faux-sosie de Gérard Lenormand. Allez, il en faut encore un autre pour la qualif'. Le public s'égosille, poussez tout ça, mais on en reste là dans le temps réglementaire. 2-0.

Prolongations. On repart pour une demi-heure de folie. Pendant laquelle le verrou italien part en live, notamment en fin de partie. Bousdira d'abord porte le score à 3-0 à dix minutes du terme de la rencontre. Le R.C.L est qualifié, mais ça chocotte dans les tribunes parce que faut garder le résultat. Tintin. Sur le terrain, les Lensois sont survoltés. Didier Six score de nouveau. Triplé. Et de quatre dans la gamelle de la Lazio. Là, ça commence à faire désordre pour une équipe qui a été championne d'Italie à peine trois ans auparavant (1974). Puis c'est carrément le souk pour elle dans les deux dernières minutes avec un doublé inscrit par le jeune Djebaili. 6-0. Le catenaccio est dépassé ce soir-là par le jeu sans foi ni loi des Lensois qui prennent un sérieux coup dans l'aile au tour suivant. 4-0 à Magdeburg, ils ne remontent que la moitié du score au retour. Le compte est bon, ça fait bien 6.


R.C LENS - LAZIO EN VIDEO.


3 commentaires:

  1. bonjour, je cherche a rentrer en contact avec des fan du RCL car j'ai une veste a vendre des années 70 si sa intéresse des gens. Elle est en superbe état. veste Adidas noir avec écriture rouge avec écuson RCL écusson région Nord Pas-de-Calais Auchan. c'est le numero 18 Romain Arghirudis qui a totalisée 7 saison avec le RCL.Il a totalisé 50 But pour le club. Veuiller me contacter sur mon ADD mylove12@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. romain arghirudis numéro 18 c'est bien ça ?

      Supprimer
  2. Put*** ! quelle branlée !!!!! Mémorable !!

    RépondreSupprimer