21/09/2012

FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Momčilo Vukotić.

1

A 12 ans, Momčilo Vukotić endosse son t-shirt préféré du F(uc)K Partizan. On peut vivre en régime socialiste et afficher des insanités punkisantes importées de l'Ouest décadent. Puis « Moca » - un surnom révélé dans le marc de café - est né comme ça. Provocateur, dissident et anti-tout. Born bad, il se réfugie très tôt dans la musique et le foot pour fuir un quotidien tristounet. Entre HUNX AND HIS PUNX et Ivan Ćurković, le Serbe file un mauvais coton au sortir de l'adolescence. Il s'achète un look sous le manteau et quelques cassettes piratées de son groupe préféré. A 20 ans, « Moca » arbore la moustache Jugoslavija, des rouflaquettes galloises et trace la route en Zastava customisée aux capsules de Karlovačko. Sans but précis ni avenir avenir radieux à l'Est, il franchit de le Rideau de Fer et se pose à Bordeaux en pleine période post-punk. Mais l'air du pays lui manque. Momčilo Vukotić retourne au bercail et enfile son maillot de cœur. Le noir et blanc lui va si bien.


Le barbare en action.

Author Image

About thevintagefootballclub
Le blog foot retro 70's / 80's un peu yeah sur les bords !

1 commentaire:

  1. Ce n'est pas Momčilo Vukotić mais bien Derek Smalls, le héros de "Spinal Tap " incognito.

    RépondreSupprimer