05/08/2012

ECOSSE 1974.

1

ECOSSE - WM 74 -
ECOSSE-Brésil
- 18/6/1974 -

De gauche à droite : 

Bremner, Harvey, Jardine, McGrain, Lorimer, Jordan, Hay, Dalglish, Buchan, Holton, Morgan.

Author Image

About thevintagefootballclub
Le blog foot retro 70's / 80's un peu yeah sur les bords !

1 commentaire:

  1. Leeds United champion d'Angleterre fournit 1/3 de l'équipe avec David Harvey , Billy Bremner , Peter Lorimer et Joe Jordan . L'Ecosse s'était qualifiée pour la 1ere fois depuis 1958 . Dans le groupe 8 de la zone Europe ils retrouvent la Tchecoslovaquie qui lui avait barré la route du Chili en 1962 après un match de barrage au Heysel . Dans ce groupe figure également le Danemark . Après deux victoires contre le Danemark les Ecossais perdent leur manager Tommy Docherty qui s'en va entrainer Manchester United . Il est remplacé par Willie Ormond dont les débuts à la tête de la sélection écossaise sont quelque peu catastrophiques : pour son premier match ils reçoivent une raclée pour le centenaire de la fédé écossaise 0-5 à Hampden Park contre l'Angleterre . Dans les 5 matchs suivants ils ne remportent qu'une victoire (contre les Gallois pour le Championnat Britannique ) . Lorsqu'arrive le match contre la Tchecoslovaquie le 26 septembre 1973 on ne peut pas dire que l'optimisme règne . Les Tchèques ouvrent le score par Nehoda . ça commence mal mais voilà devant près de 100 000 fans déchaînés les scots vont renverser le cours du jeu par Jim Holton d'abord puis Joe Jordan d'une superbe tête plongeante ensuite . C'est fait les Ecossais sont en Allemagne . En effet ils comptent 3 points de plus que les Tcheques et il ne reste qu'un match qu'ils perdront d'ailleurs à Bratislava le même jour où the old ennemy se fera sortir par la Pologne . Les voilà donc en Germanie avec ce beau moral qui caractérise les Ecossais . Seulement pour n'avoir pas forcé contre le Zaïre (se contentant de la victoire dixit Lorimer) et concédé deux nuls aux Brésiliens (0-0) et aux Yougoslaves (1-1) ils se feront sortir par les Yougoslaves qui eux avaient atomisé ces mêmes Zaïrois 9-0 et le Brésil qui sera sauvé à 12 minutes de la fin de son match contre les Africains par un but de Valdomiro dans un angle impossible Kazadi laissant passer la balle sous lui faisant dire au commentateur écossais : "même ma petite soeur l'aurait arrêté !" . Après coup certains fans se demanderont pourquoi Ormond n'avait pas fait joué la petite perle du Celtic Jimmy Johnstone . Il faut dire que Jinky s'était distingué avec son pote Bremner un soir à Oslo après un match de prépa contre la Norvège en écumant tous les bars de la ville malgré le couvre-feu imposé par Ormond . Les deux galopins rentrèrent complètement bourrés à l'hôtel où les attendait un Willie Ormond furax . Peter Lorimer qui était dans la chambre voisine raconte que Bremner tenta d'amadouer son coach en lui payant une pinte et qu'à la fin celui-ci se prit également une murge ! Quoiqu'il en soit il ne pouvait pas se passer de son capitaine emblématique (Bremner fit une superbe coupe du monde à titre personnel étonnant même les Brésiliens) . Johnstone lui cira le banc durant tout le tournoi . Malgré l'élimination au 1er tour ils reçurent un accueil triomphal à Glasgow . Ils étaient la seule équipe invaincue du tournoi . SCOTLAND THE BRAVE !

    RépondreSupprimer