28/12/2009

MAILLOT DE LEGENDE. Olympique Lyonnais.

0

A partir de la saison 1971-72, les bandes rouge et bleu verticales naissent sur le maillot de l'Olympique Lyonnais, remplaçant ainsi le scapulaire des fifties et l'horizontalité des années 60. Équipé par Le Coq Sportif, la tunique des Gones a plutôt fière allure avec le numéro des joueurs qui apparaît sur la poitrine. La verticalité des bandes n'est pas qu'une question de meilleure identification des joueurs sur le pré. Elle est surtout très pratique pour accueillir un éventuel sponsor à l'heure où la publicité fait son apparition dans le milieu du football. L'équipementier de l'O.L doit donc s'adapter à la réalité économique et ses conséquences. Les marques dictent leur loi. Ces dernières vont dès lors inonder de leurs slogans et logos la tenue de travail des footballeurs. A Lyon, la transition entre l'époque oldschool à papa et la révolution 70's se passe plutôt pas mal. Sur le plan visuel, les bandes sur le côté gauche font leur effet. Le P.S.G reprendra le concept un peu plus tard. Côté partenaires, le mariage est parfois douloureux. Une première fois avec Michel Axel et des aventures plus hasardeuses en compagnie du Club Chemise, Mister West, Trois Carrefour Lyon et le grand magasin Jelmoli. Ou comment saloper le boulot du Coq Sportif pas vraiment verni par certaines dérives commerciales. A partir de 1976, en pleine période « verte », l'O.L change d'équipementier et passe au rouge pour, selon la légende, s'inspirer de la réussite des « Reds » de Liverpool puis opère ensuite un virage « Barça ». Sans grande réussite, l'Olympique Lyonnais est au fond du trou jusqu'à l'arrivée d'un certain Aulas en 87.

Serge Chiesa.
Bernard Lacombe.
Fleury Di Nallo.
Aîmé Jacquet et Yves Mariot.
Author Image

About thevintagefootballclub
Le blog foot retro 70's / 80's un peu yeah sur les bords !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire