MAILLOT DE LEGENDE. Manchester City.

Après le titre de champion (1968) et une F.A Cup (1969), les Citizens continuent de remplir la vitrine aux trophées en 1970. Cette année-là, Manchester City réalise en effet un doublé en remportant la League Cup, à Wembley, face à West Bromwich Albion (2-1), et en cognant les Polonais du Górnik Zabrze, au Prater de Vienne, en finale de la coupe des vainqueurs de coupes, sur un score identique. De quoi faire taire les sarcasmes du rival local - lequel se trouve sur la voie du déclin à l'aube des seventies - car à Manchester, on naît Citizen ou Red Devil. Une rivalité poussée à son extrême les jours de derby, où la rancune des supporters des deux équipes oblige parfois à faire le coup de poing. Une bataille rangée dans une ville divisée en deux, à l'Est les prolos de City et à l'Ouest, les nantis de Man U. Au début des années 70, le temps est au beau fixe du côté de la cité mancunienne. Un joli bleu ciel pour une ville plutôt habituée à la grisaille et/ou aux frasques de George Best. Or, les meilleurs à cette époque ont pour noms Colin Bell, Mike Summerbee ou encore Francis Lee.


MANCHESTER CITY 1969-70

En haut : Alan Oakes, Colin Bell, Mike Doyle, Glyn Pardoe, Tony Book.

Au milieu : Malcom Allison (ent. adj.), Arthur Mann, Tommy Booth, Joe Corrigan, Harry Dowd, George Heslop, Dave Ewing (ent.).

En bas : Ian Bowyer, Bobby Owen, Neil Young, Tony Coleman, Francis Lee, Mike Summerbee, Dave Connor.

Colin Bell et Francis Lee.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire