Le dico argot-foot du professeur Migeon (Part 22).


Gérard Migeon traîne une drôle de réputation sur un terrain. Considéré comme un cave dans ses bois, le prince de la toile est un cador des vestiaires. Un fondu de la langue française qui travaille à la craie. « La Mige », son surnom dans la famille du ballon rond, connaît tout des rouages du football: ses vertus, ses vices et les petites formules qui fleurissent au ras du gazon. Le « Titi parisien » de Longjumeau décrypte et flingue le dictionnaire du foot, celui du temps des grandes heures, sur le tableau noir. Avec sa gouaille et sa moustache malhonnête, notre fine gâchette prend la plume et passe au vitriol les expressions du milieu. Et faut reconnaître, c'est du brutal ! Avis aux non-initiés.

FLECHE :
Se dit d'un joueur qui va vite.

  • « Je ferai flèche de tout bois pour rendre ses lauriers à l'OM. » (Frank McCourt qui évoque son O.M champions project).
  • « Et moi j'ai plusieurs cordes à mon arc » (Jean-Michel Aulas, toujours dans la provoc').
  • « Sing it flesh, flesh for fantasy » (Billy Idol, la gueule de travers et ras la socquette du soccer).

  • - Le cas en image -

    Une vraie flèche (Eric Pécout).

    Les mots fléchés du professeur Migeon. Spécial Liga 70's.

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire