HOLIDAYS IN THE SUN. Didier Six.

Didier Six et l'anti-look.

Pour Didier Six, les vacances c'est d'abord en bas de survêtement et en sous-pull. Histoire de se mettre à l'aise et de couper avec les saisons harassantes, mais surtout pour profiter pleinement des loisirs en période estivale. Loin de la cohue des spectateurs et des sollicitations des journalistes, Six est à la coule, chez lui dans le Nord, et explique sa vison des vacances dans les colonnes de Football Magazine en mars 78. « J'aime beaucoup la nature, la campagne, avoue l'international français qui profite de l'occasion pour troquer son sous-pull acrylique pour un marcel immaculé. Mais je suis surtout curieux de tout et j'aime le changement. » On comprend mieux maintenant l'échange de maillot en cours d'interview. Une attitude qui révèle la mentalité du bonhomme, toujours prêt à oser l'aventure. « J'ai fait du camping, du caravaning, j'ai séjourné à l'hôtel, énumère la patte folle du championnat qui déteste la routine et l'ennui. Je ne vais jamais deux fois au même endroit. Je préfère les pays du soleil et notamment l'Espagne par ses contrastes, la variété de ses paysages. J'ai effectué des circuits touristiques en voiture pour découvrir chaque jour des choses nouvelles. » Didier Six ne connaît pas la crise pétrolière et étudie avec concentration les itinéraires bis proposés par Bison futé. Un gars on the road again, en quelque sorte, qui n'oublie pas les bénéfices des jours chômés. « Les vieilles pierres m'attirent, concède l'ailier gauche en posant un regard sur sa femme, et je visite volontiers les monuments. Je m'intéresse beaucoup aux meubles anciens. Je suis au fond un bon touriste. Je regarde, j'écoute. Les vacances, c'est aussi un enrichissement. » Puis Didier de partir à la restauration d'une armoire normande. Avec son survêt', son sous-pull maron et beaucoup d'huile de coude.

Six en famille et ses photos coquines.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire