MAILLOT DE LEGENDE. F.C Metz.

Le derby della mole s'invite sur le maillot du F.C Metz à l'aube de la saison 1976-77. Aux couleurs grenats que le club lorrain a emprunté au Toro s'ajoute le sponsor de la firme italienne automobile de Turin, la FIAT, dirigée par Giovanni Agnelli, lequel est aussi à la tête de l'équipe d'en face, la puissante Juve. Une rivalité qui fait des étincelles de l'autre côté des Alpes, un peu comme le duo d'attaquants lorrain Hugo Curioni-Nico Braun. L'Argentin et le Luxembourgeois s'entendent comme larrons en foire chez Carlo Molinari, et régalent sur le pré (22 et 23 buts chacun). C'est tifo à Saint-Symphorien  avec cette force de frappe, d'apparence improbable sur le papier, qui a déjà allumé quelques mèches depuis son association en 1974. Nos deux capocannoniere sont l'un des atouts majeurs du club avec l'éclosion de ses jeunes talents (Bernard Zénier et Patrick Battiston). C'est l'âge d'or du F.C Metz et le temps des rodéos joyeux sur le parking du stade. Cette même saison 76-77 dans le Calcio, la Juve chipe le titre au Toro pour un point. Une nouvelle victoire pour Agnelli qui se frotte aussi les mains de la hausse des ventes de la Fiat Ritmo dans l'Est de la France. Et c'est la dolce vita comme ça pendant trois ans entre l'Italie et Carlo Molinari. Fiat retire ses billes en 79 et, est remplacé par les Chaussures Bally. Un peu ballot, n'est-ce pas ?



F.C METZ 1976-77.

1 commentaires:

  1. Hello,
    Perso, je trouve que les maillots d’antan avaient plus de classe que ceux d’aujourd’hui !

    RépondreSupprimer