WAGs RETRO. Sepp Maier und frau Mannschaft.


« Du willst faire prosit afec moi, kleine fraülein ? » Sepp Maier utilise son charme et son sens de l'humour à l'heure de s'envoler pour l'Argentine. La Bavière, Münich et la fête de la bière, sur le cliché le trait est un peu grossi, mais c'est l'occasion pour « Die Katze » de se payer une bonne tranche autour d'une blonde, la bière et la fille sont compris dans le service, et d'évoquer avec une Mireille Darc locale les chances de la Mannschaft de conserver son titre au Mundial argentin. Sans Kaiser ni Bomber. Les fidèles compagnons du portier allemand, en club comme en équipe nationale, ont pris leur retraite internationale, laissant Maier sur le bord de la route. « Je jouerai au football tant que Beckenbauer et Müller pourront me pousser sur le terrain en fauteuil roulant » déclarait-il avec dérision à l'époque. En Argentine, les tauliers du Bayern n'étaient pas derrière lui et la nouvelle génération bâtie par Helmut Schön un peu trop tendre pour marcher sur les traces de leurs aînés, héros du WM 74. L'Allemagne est éliminée par l'Autriche. C'est l'Anschluß à l'envers et l'humiliation. La gueule de bois pour Maier, qui vomit sur le passé et le maillot de madame.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire