PIERRE LITTBARSKI vs LIMAHL.


PIERRE LITTBARSKI vs LIMAHL.
Limahl, ça te revient ? Mais si, Kajagoogoo ? « To shy » ? Un tube un peu foufou comme ses cheveux au début des années quatre-vingt, et puis une carrière solo promise au succès éternel avec la B.O de « Never ending story ». Non,toujours pas bon à rien? Un peu normal d'un autre côté. Depuis ses succès éphémères, il n'y a plus grande chose à dire sur le chanteur au mulet stylisé. A l'inverse, Pierre Littbarski, jouit toujours d'une bonne côte de popularité à Cologne, où il a passé une grande partie de sa carrière. L'ailier aux jambes arquées a cependant fait une infidélité à son club de cœur au mitan des 80's, attiré par le clinquant de la Ville Lumière et l'ambition d'un club aux dents longues. Une équipe qui devait durer comme la chanson de Limahl, bâtie pour gagner et s'étendre sur l'Empire Lagardère. Mais Martra Racing n'a jamais atteint le sommet des charts, un anonyme au classement comme la saison de l'attaquant allemand à Paris. Une histoire d'un an sans faim de victoires.

1 commentaires:

  1. Sans oublier Dominique Voinet, la sœur de Pierre Littbarski.

    RépondreSupprimer