SO FASHION. Yves Triantafilos et Romain Arghirudis.

Triantafilos et Arghirudis à Greeceland.

Yves Triantafilos et Romain Arghirudis n'ont pas attendu le message lancé par Jean Schultheis. « Va te faire voir chez les Grecs » clamait, comme une confidence et devant son piano, la Marie-Paule Belle à moustache à la fin des années 80 sans se douter une seconde de la crise qui s'abattrait sur le pays trente ans plus tard. Dès 1971, « Tintin » et Romain débarquent au Pirée et tentent l'aventure du football en Grèce. Un pari osé pour nos deux exilés qui découvrent, outre leur nouveau club Olympiakos, d'autres mœurs et une autre culture tout en serrant les fesses. On a beau avoir de lointaines origines avec son pays d'accueil mais sait-on jamais avec le bizutage infligé aux nouvelles recrues. Finalement, « Tintin » reste trois saisons au club (jusqu'en 1974) avant de rejoindre les « Verts » où on le surnommera couramment « Le Grec », un an de plus que son coéquipier qui retrouve le R.C Lens à l'été 73. Tous deux jouissent d'ailleurs d'une bonne côte de popularité et laissent un bon souvenir aux supporters locaux grâce à leurs performances sur le pré. Du « shogun tonight » tous les week-ends bien avant l'arrivée des Ch'tis et que la France ne découvre Michel et ses Platinistes. La Grèce et Le Pirée vibraient alors pour le duo Tintin-Romain et ses Platonistes. Une autre philosophie du jeu en quelque sorte.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire