MAILLOT DE LEGENDE. Lille Olympique Sporting Club.

Les joueurs lillois portent peut-être le torse velu et du poil aux pattes, ils ont la peau lisse comme un cul de bébé grâce au partenariat signé entre le LOSC et la marque de couches-culottes Peaudouce en 1974, l'année de la sortie des « Valseuses ». Un mariage qui dure quatorze ans, quatorze saisons durant lesquelles le club nordiste alterne entre le moyen et le pire. De descente (1977) en remontée (1978), les Dogues se stabilisent ensuite dans le ventre mou du championnat, faute de moyens financiers et/ou d'un projet ambitieux. Les années se suivent et se ressemblent pour un LOSC condamné à l'anonymat, entre la 6ème place (pour sa meilleure saison en 1978-79) et la course au maintien le reste du temps, au mieux une place au milieu de tableau. Grimonprez-Jooris mais jaune, et fait plutôt la grimace malgré quelques pépites sur le pré. Les années Peaudouce, c'est Pleimelding, les frères Plancque, Bernard Lama, les Belges Desmet et Vanderbergh débarqués au lendemain du mondial mexicain que les « Diables Rouges » terminent au pied du podium, Didier Christophe, Bernard Bureau ou encore Rudi Garcia que l'on connaît bien du côté de Gaston Gérard. Mais que du chagrin au final et un sponsoring qui cesse au terme de la saison 1987-88. Un dernier bal au goût de pipi tiède. Le LOSC figure dans la seconde moitié du classement (11ème). Une sortie sans les mouchoirs en quelque sorte, comme elle se pratique dans la Liga, pour un fidèle partenaire du club qui présente un faible bilan : le titre en D.II (1974 et 78). Un doublé (mineur) et des saisons à faire dans la culotte au niveau supérieur.

Lien utile:
http://www.collectionlosc.com/

Nourredine Kourichi.

5 commentaires:

  1. "Ça devait être très dur pour Nourredine de faire les deux en même temps."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ? il est pas bon mon jeu de mots a deux balles ? :p

      Supprimer
    2. Si très JP. D'ailleurs c'est toi le roi de la vanne sur le VFC.

      Supprimer
    3. Bah en même temps, il n'y a que toi et moi Steph qui faisons des vannes sur le VFC. Et heureusement que nous les ouvrons souvent. Nos gueules, pas les vannes.

      Supprimer
  2. Ouuuh pinaise, pas piquée des vers cette réplique du JP qui date déjà de 2014 !! Que le tampax vite !! ^^

    RépondreSupprimer