ANGLETERRE 1982.


ANGLETERRE - WM 82 -
En haut : Bryan Robson, Tony Woodcock, Steve Foster, Glenn Hoddle, Peter Withe, Viv Anderson, Trevour Brooking, Paul Mariner, Ray Wilkins.
Debout : Fred Street (physio), Geoff Hurst (assistant-coach), Graham Rix, Phil Thompson, Ray
Clemence, Joe Corrigan, Peter Shilton, Terry Butcher, Steve Coppell, Don Howe (coach), Norman Medhurst (assistant-physio).
Assis : Kenny Sanson, Terry McDermott, Kevin Keegan, Ron Greenwood (Manager), Mick Mills, Phil Neal, Trevor Francis.

1 commentaire:

  1. Les 22 Anglais qui posent pour la photo le 8 juin 1982 à Londres avant de s'envoler pour l'Espagne auraient très bien pu être en vacances . Ils ont échappé de peu à une 3e élimination consécutive à la phase finale de la Coupe du monde après 1974 et 1978 . Tout avait pourtant bien commencé dans le groupe 4 des éliminatoires européennes avec une victoire à Wembley contre la modeste Norvege 4 à 0 . Ce groupe comprend en outre la Hongrie , la Roumanie et la Suisse bref un groupe à leur portée . Seulement pour leur 2e sortie ils sont défaits à Bucarest par la Roumanie 2-1 . Bon le chemin est encore long d'autant qu'ils battent les Suisses à Wembley 2-1 (ce sera le score à la mode dans ce groupe 7 fois sur les 20 matches) . Puis ils concèdent le nul à la Roumanie et perdent (devinez le score ?) à Bâle . ça fait quand même 2 défaites en 5 matchs donc pas terrible avant de s'envoler pour le Nepstadion affronter la Hongrie qui a le même nombre de points mais 2 matches en plus à jouer . Autant dire que s'ils perdent à Budapest "Adios Espana" . La Hongrie n'a qu'une lointaine parentée avec celle qui a foutu deux raclées mémorable à l'Angleterre le 25 novembre 1953 à Wembley et le 23 mai 1954 dans ce même Nepstadion et les Anglais s'imposent 3 à 1 . Ouf ça va mieux . Mais voilà le crash qu'on attendait pas de l'autre côté du Channel : ils perdent contre le dernier du groupe la Norvege à Oslo (toujours 2-1) . Tout est à nouveau remis en question . S'ils sont 1ers du groupe , il ne leur reste plus qu'un match à disputer contre 3 à la Roumanie qui est à 1 point et 4 à la Hongrie qui suit à 2 points . Autrement dit vaudrait mieux aller brûler des cierges à la cathédrale de Saint-Paul . Les Roumains vont leur filer un gros coup de main en perdant 3 points sur 4 à domicile contre la Hongrie (0-0) et la Suisse (oui oui 2-1) . La Hongrie quant à elle enquille les points : 5 en 3 matchs . Elle est donc qualifiée avant les deux derniers matchs du groupe : Suisse-Roumanie et Angleterre-Hongrie . Les Roumains et les Anglais sont à égalité avec 7 points chacun et une meilleure différence de buts pour l'Angleterre (+5 contre 0) . La Roumanie va une nouvelle fois cafouiller (0-0) une semaine avant le choc de Wembley . Les "Three Lions" peuvent se contenter d'un match nul (dangereux) .La défaite les élimineraient . Ils vont remporter ce match de la peur 1 à 0 avec un but de Mariner le joueur d'Ipswich . Ils sont en Espagne ! Ce même 18 novembre 1981 à Paris les Bleus se qualifient également (merci Platoche) . Les deux équipes ignorent qu'ils se retrouveront dans le même groupe en Espagne . Mais cela est une autre histoire .

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...