L'équipe de France de football féminin 1971.


EQUIPE DE FRANCE DE FOOTBALL FEMININ 1971.
Debout : Aline Meyer, Christine Tchopp, Colette Guyard, Jocelyne Henry, Marie-Louise Butzig, Marie-Bernadette Thomas, Betty Goret, Jocelyne Ratignier, Maryse Lesieur.
Accroupis : Monique Hilaire, Régine Pourdeux, Michèle Monier, Armelle Binard, Claudine Dié, Ghislaine Royer, Nicole Mangas, Chantal Serre.

La joyeuse bande de demoiselles qui pose en survêtement Madame de Fursac au pied de l'Arc de Triomphe, c'est l'équipe de France féminine de football. Visiblement, la sélection française cherche à marquer un événement. Un calendrier à accrocher sur la porte des vestiaires de leurs collègues masculins ? Pas du tout. La délégation s'apprête tout simplement à décoller pour le Mexique, théâtre de la coupe du Monde de football féminin (1971). Une compétition non-officielle, non reconnue par la Fifa, qui en est à sa deuxième édition après un baptême du feu organisé en Italie l'année précédente. Pour obtenir son billet au « Mundial », comme on l'appelle, les joueuses de l'équipe de France ont écarté les Pays-Bas à Hazebrouck (17/4/1971). Une victoire nette et sans bavure 4 à 0 contre des Hollandaises qui ne volent pas bien haut. C'est « Viva Mexico » pour nos Bleuettes. Mais sur le continent Nord-américain, c'est une autre chanson. Les Françaises perdent leurs matches de poule contre le Danemark (0-3) et l'Italie (0-1). Le « Mundial » prend des allures de visite touristique pour nos 17 internationales. Mais, la sélection féminine ne rentrera pas « fanny au bar » en France. Après ses deux défaites, l'edF triomphe de l'Angleterre (3-2) en match de classement pour la cinquième place. Le tournoi est remporté par les Danoises qui exécutent le Mexique en finale (3-0) au stade Aztceca. Devant 110.000 spectateurs ravis de voir de la cuisse en short moulant.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire