2 commentaires:

  1. Belanov ballon d'or 1986. Une des bizarreries du palmarès, non ? Il faut quand même reconnaître que c'était une sacrée équipe !

    RépondreSupprimer
  2. Pour Belanov, oui. Mais cette équipe... Le foot moderne inspiré d'Ajax. Un ballet sur la pelouse.

    RépondreSupprimer