Stadium view. ESTADIO NACIONAL.


Stade: ESTADIO NACIONAL DO JAMOR.
Lieu: LISBONNE.
Pays: PORTUGAL.
Club résident: EQUIPE NATIONALE.
Année: 2000's.


Inauguré en juin 1944, le stade National du Portugal (Estádio Nacional do Jamor, son nom d'origine) est l'œuvre de Miguel Rosa Jacobetty. L'architecte portugais, consulté par le ministre des Travaux Publics Duarte Pacheco, s'inspire notamment du stade olympique de Berlin pour réaliser une enceinte moderne et pratique, idéale à la promotion du sport et aux grandes manifestations publiques selon les principes politiques en vigueur (et en rigueur) dans le pays à l'époque. Depuis la fin des années 20, le Portugal marche en effet au pas, sous l'impulsion du docteur Antonio de Oliveira Salazar et ses généraux qui instaurent l'Estado Novo à partir des années 30. Une doctrine qui se rapproche du régime fasciste italien. C'est dans ce contexte que la première pierre de l'estadio Nacional est posée en 1939 à Oeiras, un quartier dans la banlieue Ouest de Lisbonne.

Billetterie et toilettes.

Après cinq ans de travaux, O estádio Nacional do Jamor accueille sa première finale de coupe du Portugal en 1946. L'enceinte devient d'ailleurs le théâtre privilégié des éditions suivantes jusqu'à nos jours malgré une capacité réduite à 37.000 places (48.000 à l'origine). Depuis sa création, seules cinq finales ont pris rendez-vous ailleurs que dans l'enceinte imaginée par Jacobetty. Peu utilisé, le complexe de Jamor sert tout de même à la sélection portugaise pour ses matches internationaux de 1944 à 2003. Mais à l'heure de l'Euro 2004, l'Etat oublie son temple dans son programme de rénovation des enceintes susceptibles d'accueillir la compétition. L'estádio Nacional paie par là son manque d'utilisation, ce dont profite les autres stades de Lisbonne (Da Luz, Alvalade) et des grandes villes portugaises (Porto, Braga, Aveiro). Quelque peu délabré, O estádio Nacional do Jamor fait désormais figure d'un vieux monument inscrit au patrimoine footballistique des supporters portugais. Et Écossais. C'est dans ce lieu que Celtic remporte la coupe des clubs champions en 1967 contre l'Inter, et gagnent un surmon: « The Lisbon Lions ».



Tribune présidentielle.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire