MAILLOT DE LEGENDE. Grasshopper Club Zürich.

126 ans que ça dure, que les « Sauterelles » bondissent sur leurs petites pattes agiles comme le raconte la légende. Grasshopper Club Zürich doit en effet son nom à la rapidité de déplacement de ses joueurs sur le terrain selon les fondateurs du club, des étudiants anglais visiblement inspirés par l'entomologie. Depuis 1886, les hommes au maillot bleu et blanc - les couleurs de la ville et du canton de Zürich - au design très british volent ainsi après les titres nationaux (27 au total) et quelques accessits (une vingtaine de coupes, de Suisse et de la Ligue réunies) à couper les ailes du grand rival de la cité alémanique, le F.C Zürich, 10 ans tout juste et quelques trophées en moins au palmarès. Une invasion sur le plan national qui a cependant du mal à dépasser les frontières et les barrières de la douane. Grasshopper tarde à franchir l'obstacle européen et se contente, pour l'heure, d'une demi-finale en coupe UEFA. C'était 1978. L'année où les « Lions de Furiani » brisent l'élan des « Sauterelles » en plein vol. En 1981, les « Lionceaux » sochaliens feront de même en quart. Et Grasshopper d'espérer depuis atteindre le haut niveau. A commencer par un titre de champion qui le fuit depuis 2003 aux profits du rival voisin et du F.C Bâle. La jolie sauterelle bondissante est-elle sujette aux varices ? C'est vieux 126 ans.

GRASSHOPPER CLUB ZÜRICH 1980-81.
Debout: Berbig, Lauper, Egli, Pfister, Herbet Hermann, Sulser.
Accroupis: In-Albon, Zanetti, Koller, Heinz Hermann, Wehrli.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire