Y A PAS QU'LE FOOT. Jean-Paul Bertrand-Demanes.

1,92 m et 83kg à la pesée, Jean-Paul Bertrand-Demanes est un « joli bébé » pour emprunter un terme au monde de l'ovalie. C'est d'ailleurs au pays du rugby, dans le Sud-Ouest, que le « Grand » comme l'appellent les potes découvre le football et le poste de gardien de but à 11 ans, grâce au daron, gardien lui aussi mais de la paix. Dans la famille, on a la même passion mais on ne souffle pas dans le même ballon. Et le goal nantais de goûter à tous les diamètres du cuir et se tourner naturellement vers le basket, au vu de sa taille, pour combler les heures creuses entre deux séances de pénalties : « C'est sûr qu'avec mon physique, j'aurai pu envisager une carrière de pivot dans un 5 majeur. Mais j'ai préféré me servir de mes paluches d'une autre manière. C'est mon choix. Mon anchois dirai-je étant donné que je garde les filets. Ce qui ne m'empêche pas d'aller taquiner la sphère sur le vieux parquet en bois de la salle municipale de Rezé. Et chuis pas un manchot sous les panneaux. Toujours bien placé au rebond ». Une manière de rebondir sur sa future reconversion que JPBD (comme le POPB mais à Nantes en fait) imagine nulle part ailleurs que dans le sport : « Pourquoi pas professeur d'EPS. Les sports collectifs, c'est vraiment mon truc ». Cette fameuse passion de la balle que l'on évoquait plus haut. Bon sinon Jean-Paul, tu nous ressers un p'tit ballon pour la route parce que là notre verre, c'est un peu comme la Loire en été. Tout sec.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire