WAGs RETRO. Don Shanks & Mary Stävin.

A priori un couple ordinaire qu'on pourrait retrouver dans une chanson de Bénabar. Sauf que nos deux tourtereaux en question sont un peu trop jolis pour finir dans les jérémiades du chanteur populaire. Avec son look de Charles Ingalls en partance pour la ville, c'est Don Shanks, un vieux routier de la Premier League passé par Luton Town, QPR et Brighton & Hove Albion bien plus connu Outre-Manche pour ses 400 coups en dehors du terrain (quoique sur le pré, c'est pas mal non plus) avec son pote Stan « The man » Bowles que par ses exploits sportifs. Au palmarès du duo punk des R': Bagatelle, Alcool et Drogues. BAD. Et niveau cul, Don est loin d'être un salaud. Il inscrit une belle ligne sur son CV en sortant un temps avec Mary Stävin (la nana sur la photo), une belle plante suédoise aux mensurations parfaites. Mary est top-model dans la vie et décroche même la couronne de miss Monde 1977. Un titre qui permet à la reine de beauté scandinave d'embrasser par la suite une carrière d'actrice et donner la réplique à Roger Moore grâce à quelques rôles de James Bond girl dans « Octopussy » (1983) et « Dangeureusement vôtre » (1985). 00SEX la minette et croqueuse de footballeur puisqu'elle fut maquée à Georgie Best, sacré tombeur de nanas aussi dans son genre, avec qui elle apparaît sur la compilation « Shape up and dance », tirée d'une célèbre émission TV de fitness en Angleterre, qui reprend des vieux standards en version gym tonic body-buildée.

Veronique et Davina en version UK.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire