FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Ronald Spelbos.


RONALD SPELBOS.
On lui donnerait presque Bernard-Pierre Donadieu sans confession avec sa moustache barbare et son regard sombre comme une ruelle. D'ailleurs Ronald Spelbos est aussi un acteur: sur les terrains vagues de la Eredivisie où il ne fait pas toujours bon évoluer à voir la mine du loulou. Sa spécialité: les règlements de compte au sortir des vestiaires à coups de nunchaku, le cran d'arrêt planqué dans les bas, une sale habitude dans le pays, et les crampons bien limés comme un p'tit blanc au comptoir. De la dynamite. Very B.A.D tel un single du combo formé par Mick Jones. Avec Ronald, il y a toujours du clash dans l'air. Sûrement un lien indirect avec son prénom de président cowboy maître de l'univers. Disons le rectangle vert pour le brutus hollandais. Mais à la différence de l'ex-co-leader du punk-band angliche, Ronald est lui le seul boss sur le pré. C'est écrit en toutes lettres dans son nom. SPELBOS: jouer comme un chef en batave. De son côté, Mick Jones a fini depuis belle lurette d'hurler « ni dieu, ni maître » à tout va. Cramé au Carbon/Silicon aux dernières nouvelles.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire