Thierry Roland on tour and special guest. MICHEL PLATINI (au Brésil).


En musique électronique, la « French touch » s'exporte partout dans le monde depuis belle lurette. C'est pareil au football visiblement. Comme ici au Brésil où lors de la tournée Amsud (1977) de l'équipe de France, les Bleus prennent un peu de bon temps au bord de la piscine en marge de la préparation à la coupe du Monde en Argentine. « Une manière de s'accoutumer aux moeurs locales et prendre le rythme du coin, le football de plage tout ça, mais pas que(ue)! » d'après Platoche, bien détendu pour le coup à côté du Nantais Henri Michel, emprunté et trop à l'étroit dans son slip Eminence. L'effet bikini machine peut-être. « Et sortir aussi la bidoche du torchon, hin hin... » comme le souligne Thierry Roland, entre deux bouffées de Gitane, qui n'arrête pas de charrier Olivier Rouyer et son bras gauche handicapé. « Alors Olivier, t'es tout rouillé aujourd'hui ou bien? ». Pas de doute, du Roland tout craché dans le texte. Hin hin.

1 commentaires:

  1. Pas de risque pour leur femmes d'etre cocues sur ce coup là...

    RépondreSupprimer