La grosse cylindrée de PIERRE LITTBARSKI.


L'attaquant de Cologne Pierre Littbarski, aperçu un temps au Racing, profite des derniers beaux jours pour sortir le panzer de la motocyclette. Un bel engin customisé que l'international allemand promène tout sourire les cheveux dans le vent, et les mouches collées sur les dents si ça continue comme ça. Une manière personnelle et germanique de rendre hommage à B.B et aux paroles de Gainsbourg ou bien l'envie furieuse de prendre la route comme Dennis Hopper et John Fonda dans « Easy rider », avec la sono qui crache les riffs diaboliques du « Born to be wild » de Steppenwolf. Alors quid de tout ça mon Pierrot, mon frangin, mon poteau ? « Le foot de haut niveau, c'est du stress au quotidien. Heureusement, j'ai quelques soupapes pour m'aérer l'esprit en dehors de ma profession. J'ai choisi la moto ». Ah bon, c'est tout. Bah merci quand même Pierrot. Et si t'as besoin d'un coup de main pour le tuning, Djibril Cissé peut faire un p'tit détour par l'Allemagne te conseiller également son tatoueur. Un mec bien dans l'esprit biker.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire