BIO EXPRESS DEGRADABLE. Alan Sunderland.

ALAN SUNDERLAND.
Alan Sunderland a eu un bol monstre de naître le 1er juillet 1953 à Conisbrough de l'autre côté de la Manche. En France, il aurait pu devenir Alan Sochaux ou Valenciennes ou Alan avant Guingamp, ce qui est pire. Pas très rock'n'roll (quoique Sunderland....) surtout quand on se tape la perruque de Marie-Paule Belle sur la tête. Un look sea, sex and sun...derland qu'il promène dans le Royaume d'abord chez les Wolves de Wolverhampton (1971-77) - Alan est un sacré loup-loup sur et en dehors du pré - puis à Arsenal (1977-84) et enfin à Ipswich Town où sa carrière prend un sérieux coup de froid (1984-86) avant de se gripper à Derry City. Pas le meilleur moyen pour un Anglais de passer une retraite paisible après un parcours professionnel identique. Alan Sunderland est un homme de coupe - il le porte d'ailleurs bien sur lui - et remporte les seuls trophées de sa carrière dans cette catégorie: la League Cup avec Wolverhampton Wanderers (1974) et la FA Cup avec Arsenal (1979). Le plus beau jour de sa vie puisque c'est lui qui coiffe Manchester United au poteau. Une victoire au mérite pour l'attaquant frisouillé, récompensé par une seule et unique sélection avec les Three Lions - le 31 mai 1980 contre l'Australie - qu'il honore la crinière au vent. Après ça, Alan se frise la moustache et ouvre un pub à Ipswich puis file à Malte pour entamer une carrière d'entraîneur et remettre de l'ordre dans ses idées.

Mort Shuman chez les Gunners.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire