BIO EXPRESS DEGRADABLE. Zdeněk Nehoda.

ZDENEK NEHODA.
Le jour de gloire de Zdeněk Nehoda est imprimé à jamais dans sa caboche. C'était le 20 juin 1976. Ce soir-là, Zdeněk et ses coéquipiers de la sélection tchécoslovaque battent la RFA en finale de l'Euro aux tirs au but. Panenka invente un geste et propulse son pays sur le toit de l'Europe du foot. Un duo d'artistes est né. Panenka et Nehoda gagnent un nom au niveau international. Le top pour un joueur de l'Est qui peut toujours courir pour faire carrière à l'Ouest. Nehoda n'a pas eu de bol. Il est né le 9 mai 1952 à Hulín. C'est comme Oullins mais en République Socialiste. Un peu la dèche donc pour l'attaquant moustachu qui lie forcément sa carrière à un club. Une sorte de contrat à vie à l'époque du communisme vintage qui interdit tout départ vers l'Ouest avant 30 ans. Autant dire une éternité pour Nehoda qui se consolera avec les rencontres internationales pour faire causer un peu de lui. Zdeněk mène une vie banale à Dukla Praha (1971-83) où ses exploits ne transpercent pas de l'autre côté du rideau de fer. Quelques tours de coupes d'Europe par-ci par-là. Pas beaucoup pour un joueur qui impose son style - moustache et poils aux pattes - sur le plan national. Trois titres de champion (1977, 79 et 82) et deux coupes (1981 et 83). Bah ça commence à peser dans le short avec une médaille à l'Euro 80 (3ème) et une participation à la coupe du Monde 82 en prime. 90 sélections au compteur pour asseoir la renommée. Zdeněk n'évite cependant pas la sortie de route au moment où la Fédé lui octroie son visa pour l'Ouest. L'accident - la traduction de son nom - de parcours. Nehoda file en Allemagne à Darmstadt 98, comme le nombre de buts qu'ils prennent par saison. Plan lose et mélancolie slave. L'attaquant ne trouve pas ses marks et semble partir pour le Standard de Liège. On le cherche toujours là-bas. Nehoda pose finalement ses valises à Grenoble où il cherche un poste d'ingénieur mais surtout une équipe de foot. C'est son boulot après tout. Une pige de deux ans avant de mettre un terme à sa carrière juste avant l'âge légal de la retraite fixé à 60 ans à l'époque.

Nehoda sous le maillot de la sélection.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire