HOLIDAYS IN THE SUN. Dominique Rocheteau.

En vacances, Dominique Rocheteau glandouille dans les dunes.

A chaque inter-saison, Dominique Rocheteau retrouve ses racines en Charente-Maritime dans son fief d'Etaules, son village natal qui n'a rien d'une prison pour lui, histoire de remettre les compteurs à zéro, loin du chaudron bouillant et des filles qui lui courent après. Le programme de l'Ange Vert durant ses vacances ? Pas trop chargé en fait : « Je fais du bateau et pas mal de ping-pong. Je lis beaucoup. Le livre qui m'a le plus intéressé était un dossier sur le triangle des Bermudes et les disparitions dans ce secteur ». Guère étonnant pour un type qui aime bien se faire oublier pendant ses congés, et sur son aile une fois la saison entamée. Des vacances normales comme tout un chacun en fait, entre farniente et loisirs. Et la musique dans tout ça pour ce batteur averti ? « J'écoute beaucoup de musique pop, des trucs doux comme Michaël Murphy et America ». Bon là Dominique a vraiment besoin de prendre du repos et se mettre un peu à la page.

A priori, dans l'eau l'Ange Vert se fait des cheveux blancs.

Et ça tombe plutôt bien. Des pages d'écriture, Rocheteau en fait pas mal sur la plage en avouant profiter des vacances pour « remettre un peu d'ordre dans mon courrier bien que je sois littéralement submergé par les lettres de supporters qui m'écrivent pour m'encourager ». L'école n'est jamais finie pour Dominique qui en profite quand même pour piquer une tête, tout en prenant soin de ne pas se noyer sous le courrier des fans.

Rocheteau jongle sur une plage de Charente pour faire comme les Brésiliens à Copacabana. Mais là, y a pas de meufs pour regarder. Dommage.

Pendant ses congés, Dominique Rocheteau reste tout de même professionnel. Là, il s'entraîne pour le trophée Baracchi avec un copain.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire