La grosse cylindrée de JEAN-CHRISTOPHE THOUVENEL.


C'est Jean-Christophe Thouvenel qui le dit lui-même:  " Si pendant un match je cavale un peu comme un chien fou, au dehors, je me comporte bien plus calmement. Je suis très cool ". Tu l'as dit J-C même si t'as pas vraiment une gueule à faire des miracles avec tes lunettes rondes mi-Lennon mi-Fignon. Une sorte de prototype du chanteur-coureur de jupons qui trimballe son air décontracté en roadster, une bonne vieille MGB très classique pour vivre sur un mode rétro et à l'heure anglaise.

3 commentaires:

  1. Thouvenel, le seul footballeur français qui s'est proclamé révolutionnaire et trotskyste...dans une interview à un canard éphémère qui devait s'appeler france foot 2, à l'époque où, cheveux longs, petites binocles et venant du servette de genève, il jouait au PFC (78-79). Si quelqu'un peut la retrouver c'était sur-réaliste.Après il a présenté ça comme une erreur de jeunesse, mauvaises influences,...

    RépondreSupprimer
  2. il avait quand meme une putain de grinta....on peut pas lui enlever cela....il faisait plutot bien son taf de defenseur....par contre quand il s'aventurait sur l'aile et qu'il centrait,ca finissait assez frequemment derriere les buts...c'etait thouvenel

    RépondreSupprimer
  3. Un peu comme Bernard Mendy. Ou Didier Six...

    RépondreSupprimer