PUB. Pelé se tape une grille.

Les jeux de paris sportifs avec le roi Pelé en personne, c'est vraiment spormidable et ça matche mieux avec le Brésilien d'après les campagnes promos de la FDJ de Marc Madiot. Paris-Nice. 1 N ou 2 ? Avec un peu de nez et une bonne dose de chance, treize bons résultats et le ballon d'or est dans la poche. Le pactole grâce au fruit du hasard et des bonnes combines. Comme Belanov ou Nedved par exemple. Des types aux pieds plombés qui finissent par rafler la mise par hasard. Et pas en roubles. Eux n'ont pas fini sur la paille comme Stéphane à Caen malgré les encouragements de Pelé, auto-proclamé supporter number one du Stade Malherbe dont il porte les couleurs. Un joli maillot sans la pub pour les campagnes européennes. Pourtant l'Europe et Caen. Bref. Pour le numéro bonus, le teddy aux manches Telstar Mexico 70 est inclus dans le pactole. Et c'est signé en plus. Pelé. Un mec qui avait des bras à la place des jambes qu'on disait autrefois.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire