COREE DU SUD 1986. By Panini.


Après avoir plaqué le Japon sur le tatamis (la pelouse en Coréen) lors des barrages qualificatifs à la coupe du Monde 1986, la Corée du Sud gagne son ticket pour le Mexique, boire de la tequila avec le commandant Marcos, ou accessoirement participer à sa seconde participation au Mondial 32 ans après son baptême du feu en Suisse (1954) et un forfait en 66. Yeah. Manque de bol pour les rois de la coupe de tifs du même du nom, les Sud-coréens héritent au tirage de l'Italie, le champion en titre, l'Argentine de Maradona et la Bulgarie. Du coriace pour les nains, les p'tits hommes ou p'tits jaunes (là y a toute une bande de cons qui ricane au comptoir) - bref les sobriquets qui accueillent les joueurs asiatiques à leur entrée sur le terrain. Pas ridicule, la Corée du Sud repart chez elle à l'issue du 1er tour avec un point en poche, obtenu contre les Bulgares (1-1) et deux défaites logiques face à l'Argentine (1-3) et l'Italie (2-3). Une lanterne rouge sympa et exotique qui reste (encore) le calvaire des commentateurs télé à l'annonce des compos d'équipes. Sur la 2 ils avaient pas pris Pierre Fulla du coup... C'est con.

SOUTH KOREA 1986.
Debout: Jung Jong Hwan, Kim Joo Sung, Kim Jong Boo, Choj Soon Ho, Cho Min Hook, Jo Byung Duk.
Accroupis: Kim Pyung Suk, Park Kyung Hoon, Cho Kwang Rae, Lee Tae Ho, Chang Sun.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire