MATCH REPLAY. Le jour où... Manu Amoros perd la boule.

12 juin 1984.
Stade: Parc des Princes, Paris, France.
47.570 spectateurs.
France 1-0 Danemark.


Quand Manu Amoros n'envoie pas des boulets sur la barre transversale en demi-finale de coupe du Monde à Séville, bah il file des coups de boule à son adversaire du soir, le bien nommé Jesper Olsen (à traduire par va y avoir du sang en danish), lors du match d'ouverture de l'Euro 84 organisé en France. A la suite d'un tacle foireux et maladroit du joueur de l'Ajax Amsterdam passé ensuite à Manchester United, l'arrière gauche tricolore pète un câble et colle un bleu au pauvre Danois resté à terre. Trois minutes avant le terme d'une rencontre difficile pour les Français - Platini ouvre le score à la 78ème minute – Manu pas le Malin pour le coup voit rouge taureau et écope d'un carton similaire. Suspendu pour le reste de la compétition, le sanguin défenseur français assiste sur le banc à l'épopée des Bleus et réintègre l'équipe lors de la finale contre l'Espagne à 20 minutes de la fin. Pour faire le ménage en cas de grabuge ou coups de chaud avec ses cousins lointains. Malgré son geste et la suspension qui en découle (3 matches) Michel Hidalgo offre la possibilité à Manu de se racheter et participer à la fête. « Je ne lui fais pas la tête. Puis la sienne est plus dure que la mienne. Alors... ». Une vraie tête pensante le sélectionneur des champions d'Europe et une leçon de psychologie à l'égard de son jeune chien fou qui perd parfois un peu la boule à trop jouer à la baballe.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire