GERD MÜLLER. Ballon d'or 1970.

Der Bomber et Fonzie Beckenbauer.

Gerd Müller ballon d'or 1970. Le trophée de la réconciliation avec son sport préféré ? En effet, si der Bomber est sacré meilleur joueur du monde, au niveau palmarès c'est un peu la saison de la lose pour lui. Deuxième du championnat avec le Bayern derrière le Borussia Mönchengladbach, torché par St-Etienne, qui réalise pour l'occasion son premier exploit européen lors du 1er tour de la coupe des clubs champions, Gerd Müller collectionne les buts durant la coupe du Monde au Mexique (10) mais l'Allemagne est éliminée en demi-finale contre l'Italie durant des prolongations à suspense mais termine tout de même sur le podium. Médaillé de chocolat, der Bomber inscrit la bagatelle de 38 buts en Bundesliga et remporte ainsi le soulier d'or en plus du ballon. Manque plus que l'exil en Suisse pour parfaire le tableau. A 25 ans, l'avant-centre aux mollets d'acier est le premier joueur allemand à obtenir la récompense suprême pour tout footballeur.




1 commentaires:

  1. Effectivement c'est pas le même niveau de rémunération (et de performance) que notre soulier de plomb national Karim Benzema... parait que tout comme Delio Onnis, Gerd Muller n'a jamais marqué de but en étant hors de la surface de réparation...

    RépondreSupprimer