IDENTITE NATIONALE. La fiche Edf de... Bernard Lacombe.


Première sélection ?
Le 8 septembre 1973 contre la Grèce au Parc des Princes. Victoire 3-1. Je serre les fesses durant le match, jusqu'à l'heure de jeu et mon remplacement par Marc Berdoll.

La der ?
Le 27 juin 1984 contre l'Espagne. C'est la finale du championnat d'Europe. On gagne et je m'en vais. A 32 ans, je mets fin à ma carrière internationale sur un titre. Bien ouej le Nanard. Un vrai renard qui sent bien les coups !

Fait marquant en Bleu ?
Deux participations à une coupe du Monde (1978 et 1982), un championnat d'Europe (1984). Mon seul titre international d'ailleurs. Une douzaine de buts en Bleu. Je suis content de mon parcours chez les Tricolores malgré ma blessure qui me prive de la demi-finale en 1982 contre l'Allemagne. J'aurai bien tâter du Teuton quand même...

Anecdote ?
En 1978 contre l'Italie pour notre premier match de la coupe du Monde en Argentine. Didier Six fait son foufou sur l'aile gauche et balourde un centre que je reprends de la tête dans les buts de Zoff. 32 secondes de jeu. C'est le but le plus rapide de l'histoire de la coupe du Monde à l'époque. De quoi avoir la grosse tête... qui se dégonfle quatre ans plus tard.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire