FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. George Best.


GEORGE BEST.
Soignées ou un peu crasseuses sur les bords, George Best entretient ou pas ses rouflaquettes au gré de ses humeurs, ou selon le taux d'alcoolémie qu'il a dans le sang. Après la période Beatles j'suis bien propret dans mes jolis costards et mes pantalons coupe cigarette, genre premier de la classe mais pas trop quand même malgré sa petite tête d'ange qu'on y ferait des bisous plein partout, Georgie vire carrément musique du diable, jean crasseux et bière tiède dans un second temps. Pas possible, y en a un qui a dû lui coller "Sticky Fingers" ou "Exile on Main Street" dans les oreilles pour terminer comme ça, tout sale et pas fréquentable pour un rond. A cette allure, il va bientôt kiffer Black Sabbath, la magie noire - c'est comme une ombre dans ton regard - et les orgies à la Ted Nugent. Alors même si le cinquième Beatle en pince pour les quatre garçons dans le vent, eu égard à son statut légendaire, j'me demande bien si quand même il avait pas le béguin pour Mick Jagger et les ROLLING STONES, quelque part, en toute discrétion. Rocks off Georgie !


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire